Coaches/ représentants et tuteurs

Coaches/ représentants et tuteurs

Coaches/ représentants sectoriels : Rencontres et club grandissant !

Depuis le dernier numéro de votre newsletter, le club des coaches et représentants sectoriels s’est agrandi :

L’OFFA souhaite la bienvenue à Madame Siham Hammich, nouvelle coach/ représentante sectorielle désignée par le Fonds social du Secteur immobilier (FS 323).

L’Office remercie Constructiv, organisation prestataire de services pour le secteur de la construction d’avoir intégré la dynamique des coaches/ représentants sectoriels, en désignant trois nouveaux coaches/représentants. Bienvenue à Madame Annie Closset et Messieurs Jean-Luc Saey et Ken Brochier au sein du réseau.

Bienvenue également à Monsieur Emmanuel Disabato, coach/représentant sectoriel désigné pour le secteur non marchand : fonds sectoriels APEF et FE-BI.

Le secteur de la coiffure a également entamé les démarches afin de rejoindre la dynamique des coaches/représentants sectoriels

La liste actualisée des coaches et représentants sectoriels est disponible sur le site de l’OFFA

Deux réunions des coaches ont été tenues récemment.

La plus récente s’est tenue, à l’invitation d’Alimento dont le champ d’action est l’industrie alimentaire belge, le 13 juin 2017, à Villers le Bouillet, au Centre Epicuris qui est le centre de compétence des métiers de bouche en Wallonie.

L’avant dernière réunion du réseau a eu lieu le 24 avril 2017 dernier, avec pour objectif, notamment, la validation de la procédure d’intervention des coaches/représentants sectoriels et des référents. Celle-ci a, entretemps, été communiquée par l’OFFA, par mail, aux opérateurs. Elle est également disponible sur le site de l’OFFA via une adresse URL communiquée aux personnes concernées.

Deux présentations figuraient au menu de cette réunion : les activités du secteur Fonds social et de garantie du secteur HoReCa, par Monsieur Pierre Poriau, secrétaire général de la fédération HoReCa Wallonie et le Consortium de validation des compétences (CVDC), par Madame Sébastienne Missonne, chargée de communication.

L’OFFA s’est intéressé de plus près à ces deux thématiques : en rencontrant Mesdames Missonne et Kempinaire du CVDC pour en savoir plus sur ce fameux Consortium et Monsieur Henri Doumont, coach/ représentant sectoriel, désigné par le Fonds social et de garantie du secteur HoReCa.

Avant d’être désigné coach/ représentant sectoriel par le Fonds social et de garantie du secteur HoReCa, Monsieur Doumont fut diplômé de l’Ecole Hôtelière de Namur en 1967. Il fut pendant 40 ans, dirigeant de la Fédération des Professionnels de l’HoReCa (Belgique et Wallonie) ainsi qu’au Fonds Social et à la CP 302. Il fut également Indépendant dans l’HoReCa de 1968 à 2014, formateur dans différents réseaux d’enseignement et de formation mais aussi Juge au Tribunal du travail (Liège, Namur et Dinant).

Pourquoi l’alternance et pourquoi votre secteur a-t-il pris part à la dynamique des coaches/ représentants sectoriels ?

Nous sommes partenaires dans l’alternance avec l’IFAPME, où nous délivrons des certificats de macro compétences et nous sommes partenaires avec les CEFA en ce qui concerne les CAI. Cela représente environ, suivant les années, entre 350 et 400 jeunes. De plus, le secteur de l’HoReCa compte environ 32 000 travailleurs, c’est le 2ème secteur après la construction à employer le plus de personnel. Il y a, dans l’HoReCa, une grande diversité de fonctions. Ceci étant, nous ne pouvions pas ne pas faire partie de cette dynamique.

La dynamique des coaches/ représentants sectoriels est en construction, quels types de travaux avez-vous accomplis jusqu’ici ?

Actuellement, ceux-ci consistent en des visites en entreprises en vue de l’octroi des agréments d’entreprises.

Tuteur en entreprise : formation et validation des compétences deux outils complémentaires : propos recueillis auprès de Madame Sébastienne Missonne chargée de communication au CVDC

Le Titre de compétence de Tuteur en entreprise

L’enseignement et la formation en alternance permettent d’augmenter les chances des apprenants de trouver un emploi en fin de parcours.

A ce titre-là, le Consortium de Validation des Compétences (CVDC) nous précise que l’OFFA et le CVDC ont un rôle complémentaire à jouer en faveur de l’insertion socio-professionnelle en Wallonie et à Bruxelles.

La mission du CVDC est d’organiser les démarches visant à reconnaître par un système légal et complémentaire au système de certification scolaire des compétences acquises de façon formelle, informelle ou non formelle. Ceci, via l’obtention d’un Titre de compétence reconnu par les partenaires associés suite à une épreuve de validation des compétences.

Depuis 2003, le dispositif est accessible pour toute personne de plus de 18 ans et le titre obtenu en fin de parcours est reconnu par la Région wallonne, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale. Il peut être une preuve des compétences face à un employeur ou pour reprendre une formation allégée.

Si un passage par le CVDC permet d’officialiser les compétences acquises, il permet aussi de détecter d’éventuelles lacunes dans l’exercice du métier et de rebondir ensuite vers des formations en vue de combler ces dernières. Les épreuves proposées par le CVDC portent sur des parties de métiers.

Dans le cadre des missions de l’OFFA, la complémentarité entre l’Office et le CVDC réside en la possibilité de faire valider officiellement les compétences d’un tuteur en entreprise. Selon la logique du CVDC, ce processus s’adresse aux personnes ayant de l’expérience professionnelle en tant que tuteur mais ne disposant pas de titres officiels attestant de leurs compétences en la matière. Les compétences transversales du Tuteur en entreprise ainsi validées sont intersectorielles.

Formations au tutorat

Pour des personnes qui voudraient obtenir ou compléter leurs connaissances en tant que Tuteur en entreprise….

L’OFFA a répertorié les différentes structures organisant des formations reconnues pour tuteurs en entreprises.

Le site de l’OFFA propose une liste évolutive (http://offa-oip.be/accueil/incitants-financiers/) des différents organismes via lesquels se former au métier de tuteur. Il s’agit, en effet, d’un véritable métier ne s’improvisant pas, il convient d’en maîtriser tous les paramètres afin d’encadrer adéquatement l’apprenant tout au long son apprentissage du métier choisi.

Outre cet objectif, cette formation aussi bien que le Titre de compétence permet de répondre à l’une des conditions requises pour accéder aux primes issues de la refonte des incitants financiers en Wallonie.