Bruxelles : un vent de coopération souffle sur la capitale !

Précédemment dans votre newsletter, vous était présenté un plan de formation 2020 comprenant 44 mesures pour développer et renforcer la formation professionnelle bruxelloise et assorti de 4 stratégies dont l’une d’elle, la stratégie « alternance », vise le développement de la formation en alternance

Si la Région bruxelloise est le premier bassin d’emploi en Belgique, celle-ci déplore un taux de chômage élevé chez les jeunes. Parmi les raisons à cela : une population dont les qualifications ne coïncident pas toujours avec les besoins des entreprises.

Face à ce constat, l’alternance représente un dispositif efficace d’accès à l’emploi : plus de 80% des apprenants qui terminent leur formation s’insèrent sur le marché du travail.

La Cocof et la Région de Bruxelles Capitale ont définis des objectifs communs dans le Plan de formation 2020 et dans la Stratégie de développement de l’alternance à Bruxelles. Ils visent entre autres un développement quantitatif et qualitatif de l’alternance.

Dans une perspective de développement de l’alternance et dans une logique de complémentarité et de synergies fortes, le Gouvernement francophone bruxellois a réalisé un premier pas important vers une coopération plus étroite des dispositifs d’alternance dans le paysage francophone bruxellois.

Le nouveau CEFA du CERIA s’installe dans les locaux ucclois de l’EFP!

 L’ambition de faire converger davantage CEFA et formation PME via une articulation performante des missions et des activités autour de ce public des 15-25 ans trouve une nouvelle expression dans la coopération entre le CEFA de la COCOF et l’EFP dans un projet pilote, dont l’inauguration a eu lieu ce 16 mai 2017.

En effet, la Cocof qui organise maintenant tant de la formation que de l’enseignement en alternance a décidé de soutenir ce projet pilote qui articulera la formation PME et l’enseignement en alternance. Privilégiant le développement de l’alternance dans une logique de complémentarité et de synergies fortes, le CEFA et l’EFP veilleront par exemple à un développement articulé de leur offre de formation. Les acquis des jeunes seront valorisé et favoriseront leur mobilité au sein de ces deux structures. Les équipements, les infrastructures, les services aux apprenants tels qu’Infor Jeune seront mutualisés.

Les bonnes pratiques seront échangées, partagées dans une perspective :

  • De favoriser un échange de bonnes pratiques, notamment au niveau de l’accompagnement et de l’évaluation des compétences acquises en entreprises et en centre,
  • D’améliorer la connaissance réciproque des deux dispositifs de formation et d’élucider les représentations ;
  • De favoriser l’échange d’information en particulier lorsqu’un jeune passe d’un dispositif à l’autre ;
  • D’échanger toute information pertinente et utile concernant des entreprises partenaires des deux dispositifs de formation.

Il s’agit d’un projet-pilote novateur, né d’une volonté conjointe de Madame Fadila LAANAN, Ministre-Présidente du Gouvernement francophone bruxellois, en charge de l’Enseignement, et de Monsieur Didier GOSUIN, Ministre en charge de la Formation professionnelle de rapprocher physiquement et sur des projets pilotes le nouveau CEFA du CERIA et la formation professionnelle en alternance des PME organisée par le Centre EFP.

La présence de deux dispositifs de formation sur un même site entrainera inéluctablement une mobilité des candidats entre le CEFA et l’EFP. Cette mobilité sera envisagée comme une opportunité pour mieux rencontrer l’intérêt des jeunes. Un groupe de travail sera organisé dès la rentrée afin d’analyser et d’apporter les solutions les plus adaptées et les plus pragmatiques permettant une valorisation des compétences acquises lors du parcours de formation.

« Via ce projet pilote, nous démontrons la possibilité de dépasser les clivages historiques. C’est aussi une des réalisations du PF2020 au bénéfice de l’alternance. Et ce sont ces solutions concrètes que nous mettons dorénavant en œuvre en associant les CEFA dans les objectifs du Plan Formation 2020 adopté en 2016. La Région et la Cocof sont désormais dotées d’une véritable stratégie de développement de l’alternance. » précise le Ministre Gosuin.